- L'actualité -

VENDREDI 22 AVRIL 2022

En semaine 15, la circulation du SARS-CoV-2 a ralenti sur tout le territoire avec un taux d’incidence en baisse de 14%. 

Cet indicateur restait toutefois élevé (>1200/100 000) et la tendance variait en fonction des classes d’âge : l’incidence a fortement diminué chez les moins de 20 ans mais demeurait stable chez les 60 ans et plus. De même, si le taux de positivité était en baisse chez les moins de 20 ans, il augmentait chez les 60 ans et plus.

 

Chiffre contamination : 

104 007 nouveaux cas confirmés (-24,3%) en 7 jours.

Chiffre-clé vaccination : 

80.6% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 79.2% ont reçu toutes les doses requises, 53.8% ont reçu une dose de rappel supplémentaire.

Il reste à vacciner 19.4% des Français avant d'atteindre un taux de vaccination de 100%. 

VENDREDI 15 AVRIL 2022

Point info : 

Ce jeudi 14 avril, Santé publique France annonce plus de 137 342 nouveaux cas au Covid-19 en France en 24 heures. Soit un chiffre en baisse par rapport à la semaine dernière. Pourtant, le nombre de patients hospitalisés continue à progresser.

Après quatre semaines consécutives de hausse du nombre de tests de dépistage du Covid-19, le nombre hebdomadaire de dépistages lui aussi est en baisse et repasse sous la barre des 4 millions.

VENDREDI 08 AVRIL 2022

Info : 

Vous êtes positif au Covid-19 le jour du scrutin ? Il est quand même possible d'aller voter. 

Selon le protocole sanitaire mis en place par le gouvernement et dévoilé mercredi 30 mars 2022, aucun certificat ne pourra être demandé aux électeurs. 

En revanche, pensez bien à vous munir d’un masque, et ce jusqu’à sept jours après la sortie d’isolement. 

Point situation : 

La deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 va être ouverte aux personnes âgées de 60 ans et plus, dont la dernière injection remonte à plus de six mois.

Le nombre de personnes hospitalisées à cause du Covid-19 est resté en hausse jeudi, mais le nombre de contaminations sur 24 heures confirme que l'épidémie est en décrue.

Les hôpitaux accueillent actuellement 23.272 patients, contre un peu moins de 22.000 jeudi dernier. 

Le nombre d'admissions sur les sept derniers jours (à J-5) reste lui aussi en nette hausse, avec 9363 hospitalisations (8643 comptabilisées mercredi et 7741 jeudi dernier).

Le pic du rebond passé : 

Celui des contaminations confirme que le "rebond" récemment observé est passé. Pharmacies et laboratoires ont comptabilisé plus de 158.000 cas positifs en 24 heures, contre plus de 161.000 la veille, selon les chiffres des autorités sanitaires. 

VENDREDI 01 AVRIL 2022

Point actualité : 

Selon Santé Publique France, Les cas de surinfections sont plus fréquents depuis l’apparition d’Omicron 

Le nombre de réinfections au Covid représente désormais un pourcentage de 5,4 % de l’ensemble des cas confirmés

Au 30 mars plus de 169 311 nouveaux cas de covid 

Point vaccination :

54 265 095 Premières doses injectées (+2 674 en 24h)

(Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.)

36 018 368  Personnes ayant reçu 3 doses (+14 338 en 24h)

(Nombre cumulé de personnes ayant reçu trois doses de vaccin.)

VENDREDI 25 MARS 2022

Point situation : 

La reprise de l’épidémie de Covid-19 se poursuit en France. 

Le jeudi 24 mars 2022 Santé publique France annonce plus de 148 635 nouvelles contaminations en France ces dernières 24 heures. Un chiffre en hausse par rapport à la semaine dernière (101 747 cas).

Tests & isolement

Depuis le 21 mars, les cas contacts non vaccinés n'ont plus besoin de s'isoler.

Depuis le 28 février 2022, les personnes contacts n'ont plus à réaliser qu'un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2. C'est-à-dire deux jours après avoir eu l'information d'avoir été en contact avec une personne testée positive.

Il est obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.

Éducation

Depuis le 21 mars, les élèves cas contacts de plus de 12 ans non vaccinés ne seront plus tenus de s’isoler. Ils respecteront les mêmes règles que les cas contacts présentant un schéma vaccinal complet, à savoir la réalisation d’un autotest à J2.

Depuis le 14 mars, fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées. Pour le reste (brassage, activité physique et sportive...) c'est le niveau 1 du protocole sanitaire qui continue de s'appliquer.

Rappelons que le port du masque n'est plus obligatoire dans les établissements recevant du public, à l'exception de l'ensemble des transports en intérieur et dans les lieux de santé ou de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale) dans lesquels il reste exigé pour les soignants, les patients et les visiteurs.

VENDREDI 18 MARS 2022

Point de situation :

Au 17/03/2022 Plus de 101 747 nouveaux cas confirmés.

Depuis le 14 mars 2022

  • Fin du port du masque en intérieur (sauf dans les transports, les établissements de santé et lieux de soins).

  • Fin du pass vaccinal (le « pass sanitaire » reste obligatoire dans les transports, les établissements de santé et lieux de soins).

  • Fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées.

  • Fin du protocole en entreprise et de l'obligation du port du masque.

Port du masque

Le port du masque n'est plus obligatoire dans les établissements recevant du public, à l'exception de l'ensemble des transports en intérieur et dans les lieux de santé ou de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale) dans lesquels il reste exigé pour les soignants, les patients et les visiteurs.

Pass sanitaire 

  • Depuis le 14 mars, le « pass vaccinal » est suspendu jusqu'à nouvel ordre dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels...).

  • Le « pass sanitaire » reste toutefois en vigueur dans les établissements de santé et lieux de soins.

Pour rappel : 

Vaccination

  • La quatrième dose de vaccin est ouverte aux personnes immunodéprimées et aux plus de 80 ans ayant reçu leur dose de rappel depuis plus de trois mois.

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.

  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l'est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.

  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord de l'un ou l'autre des titulaires de l'autorité parentale.

VENDREDI 11 MARS 2022

Point sur la situation avant la fin du pass vaccinal de ce lundi 14 mars : 

En France : moins de patients à l'hôpital, les cas positifs augmentent (40 départements en hausse) 

  • Le nombre de nouveaux cas positifs s'élève à 74 818, selon Santé publique France, contre 60 225 il y a une semaine.
  • Le nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic Covid- 19 continue de baisser, mais les contaminations sont en hausse, selon une tendance observée depuis plusieurs jours, d'après les chiffres publiés dans la soirée par Santé publique France.
  • A ce jour, les hôpitaux comptent 21 287 patients (dont 1 122 admis ces dernières 24 heures), contre 21 509 patients mercredi et 23 175 sept jours auparavant.
  • Les services de soins critiques, où sont soignées les personnes les plus gravement atteintes, accueillent 1 928 malades (dont 121 arrivés ces dernières 24 heures), contre 1 962 mercredi et 2 231 le jeudi précédent.

VENDREDI 03 MARS 2022

« Pass vaccinal »

  • À partir du 14 mars, l'application du « pass vaccinal » sera suspendue dans tous les endroits où il était exigé(lieux de loisirs et de culture, activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels...).

  • Après le 14 mars, Le « pass sanitaire » restera toutefois en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraites, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

  • Depuis le 28 février, le masque n'est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal.

  • Depuis le 15 février 2022, les règles relatives au « pass vaccinal » ont évolué pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois : la dose de rappel doit être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum. 

Déplacements

À compter du 12 février 2022, les règles suivantes s’appliqueront aux frontières :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ. La preuve d’un schéma vaccinal complet redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.

  • Pour les voyageurs non vaccinés, l’obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l’arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu’ils viennent de pays de la liste « verte », caractérisée par une circulation modérée du virus.

  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d’un pays de la liste « orange », ils devront continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s’isoler, conformément aux recommandations de l’Assurance maladie.

Vaccination

  • À partir du 14 mars, le « pass vaccinal » sera suspendu partout où il s’applique aujourd’hui. L’obligation vaccinale qui s’applique aux soignants restera en vigueur.

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.

  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l'est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.

VENDREDI 14 JANVIER 2022

Éducation

Les protocoles dans les établissements scolaires ont été simplifiés. L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes. Ainsi :

  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.
  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.
  • Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

En réponse à la grève des enseignants du jeudi 13 janvier, le ministre de l'Éducation de la Jeunesse et des Sports a annoncé plusieurs mesures, dont la distribution de 5 millions de masques FFP2 pour les personnels des établissements scolaires.

« Pass sanitaire »

  • Au 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
  • Un projet de loi est en cours d'examen pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal ». Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord des deux parents.

Isolement

Les règles d'isolement et de quarantaine ont évolué en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact. L'objectif est de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et de maintenir, dans le même temps, la vie socio-économique en France.
+INFOS : https://www.gouvernement.fr/les-nouvelles-regles-d-isolement-et-de-quarantaine-face-au-covid-19

Tests

  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

    Travail

    • Le recours au télétravail est rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
    • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.

    Rassemblements & loisirs (jusqu'au 24 janvier 2022)

    • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
    • Les concerts debout sont interdits.
    • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite.
    • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

    Gestes barrières

    • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, est étendu à certains centres-villes.
    • Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et dans les lieux recevant du public.
    • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

    Déplacements

    • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
    • Le Gouvernement assouplit les mesures sanitaires aux frontières avec le Royaume-Uni pour les personnes vaccinées.

    Outre-mer

    • Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est en vigueur sur l'île de la Réunion jusqu'au dimanche 23 janvier.
    • L’état d’urgence sanitaire a été décrété à la Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

    LUNDI 10 JANVIER 2022

    Vaccination

    • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
    • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
    • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord des deux parents.

    Isolement

    Les règles d'isolement et de quarantaine ont évolué en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact. Cette évolution des règles a été annoncée par le Gouvernement afin de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et maintenir dans le même temps la vie socio-économique en France.

    Tests

    • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
    • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

    « Pass sanitaire »

    Un projet de loi est en cours d'examen pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

    Milieu professionnel

    • Le recours au télétravail est rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
    • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
    • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été dévoilé. 

    Rassemblements & loisirs (jusqu'au 24 janvier 2022)

    • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
    • Les concerts debout sont interdits.
    • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite.
    • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

    Gestes barrières

    • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, est étendu à certains centres-villes.
    • Jusqu’au 23 janvier inclus, le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et dans les lieux recevant du public.
    • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

    Déplacements

    Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

    Outre-mer

    • Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est en vigueur sur l'île de la Réunion jusqu'au dimanche 23 janvier.
    • L’état d’urgence sanitaire a été décrété à la Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

    VENDREDI 31 Décembre 2021

    Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une adaptation des mesures sanitaires en vigueur.

    Vaccination

    • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
    • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
    • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.

    « Pass sanitaire »

    • Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

    Milieu professionnel

    • Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
    • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.

    Rassemblements & loisirs

     À partit du 3 janvier et pour trois semaines : 

    • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
    • Les concerts debout seront interdits.
    • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

    Jusqu'au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

    Gestes barrières

    • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes.
    • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
    • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

    Déplacements

    • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
    • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

    VENDREDI 24 Décembre 2021

    Pour faire face à la circulation épidémique et à la cinquième vague, de nouvelles mesures entrent en vigueur.

    Dépistage

    • L’ensemble des personnes, vaccinées ou non, sont invitées à se faire tester dans les heures précédant les moments de fête.

    Vaccination

    • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.
    • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19. A compter du 3 janvier, le rappel pourra être effectué à partir de 4 mois depuis la dernière injection.

    « Pass sanitaire »

    • Les personnes de 65 ans et plus et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent justifier d’un rappel vaccinal pour que leur « pass sanitaire » soit prolongé.
    • Les personnes de 18 à 64 ans ayant eu leur dernière dose de vaccin avant le 17 juin devront avoir fait leur rappel au 15 janvier pour que leur « pass » ne soit pas désactivé, puisqu’elles auront passé à cette date les délais de 5 mois pour être éligibles au rappel et de 8 semaines pour réaliser ce rappel.
    • Seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire ».
    • Un projet de loi sera soumis au Parlement début janvier pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » et durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

    Gestes barrières

    • Le port du masque est obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.
    • L’aération fréquente des